LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Aide médico-psychologique

L'aide médico-psychologique (AMP) ou accompagnant éducatif et social ( AES) intervient auprès de personnes jeunes ou adultes ayant un handicap physique ou mental important. Il peut s'occuper de personnes âgées dépendantes. Il les accompagne dans tous les actes de la vie quotidienne.

DC2 - Les temps clé du quotidien

DC2 - Les temps clé du quotidien

Il me semble important d’aborder cette proximité qu’impose la toilette. Elle constitue le premier contact intime de la journée entre le résident et le professionnel, dans ce mouvement que représente la vie en institution. Un temps important et complexe dans l’accompagnement autant  pour  le résident que pour l’aide médico-psychologique où je dois voir, écouter, comprendre  pour anticiper les besoins émotionnels et physiques de la personne dans ce temps clé que sont les soins d’hygiène et de confort. 

Pour commencer, il me semble important de comprendre la définition du quotidien que donne le dictionnaire de l’académie française de 1932.

Quotidien : Adjectif du (latin quotidianus de quotidie signifiant « chaque jour »), synonyme coutumier, journalier.

De chaque jour « le travail quotidien. Dans le courant de la vie quotidienne ».

Dans l’Oraison (prière) dominical «  notre pain quotidien » notre nourriture de chaque jour, ce qui est nécessaire pour nos besoins journaliers.

 Je comprends à travers cette définition que ce temps clé «  quotidien » est un besoin journalier, coutumier nécessaire à notre développement. Je constate que, par habitude, automatisme, dans la vie courante, nous banalisons ces repères, et pourtant dans ma pratique professionnelle, je me dois de ne pas l'oublier. Il est un outil et un support essentiel dans mon accompagnement. J'ai conscience de l'importance de ces instants pour ces personnes fragilisées, dépendantes, et cela me demande une attention permanente dans ma pratique professionnelle.

...

Socialement, la toilette fait partie de ce que nous voulons bien et devons montrer à la société. Une partie de soi, son image, pour  acquérir ou maintenir une reconnaissance sociale. Pour cela, nous allons mettre en place un code vestimentaire, une coiffure, un parfum, un maquillage, afin de pouvoir être en lien avec l'autre, de pouvoir échanger, partager, débattre, accepter et bien évidement pour se plaire et avoir une image de soi positive. A l'inverse, pour diverses raisons, nous pouvons abandonner les soins corporels et par là même être en repli sur soi, en rupture avec la société.

Il est vrai qu'avoir une apparence négligée, une odeur gênante, ne favorise pas la socialisation et l’estime de soi mais dans un certain sens, cette absence d’hygiène reflète aussi l’appartenance à un groupe (communément appelés « border-line », qui n’ont aucun lien avec la pathologie psychiatrique, tels que les hippies, « baba cool », les personnes qui choisissent de rester en marge de la société).  Institutionnellement, la proximité, le vivre ensemble, nous demande des règles de bonnes manières, où l’on se doit de faire sa toilette au moins une fois par jour, peu importe la façon, où l’on se doit de maintenir une bonne hygiène buccale en se lavant au moins les dents après chaque repas et d'être correctement vêtu. Je pense que la toilette fait partie du processus d'intégration de l'homme à la société.

Catégorie: Travaux U.F. Aide médico-psychologique
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 17-01-2020
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Compte rendu d'intervention : le repas en MAS
Compte rendu d'intervention : le repas en MAS

La place importante de l’alimentation Pour vivre il faut se nourrir et nous ne pouvons nous passer de la nourriture. Elle nous accompagne de notre naissance à notre mort. Selon Maslow, elle est à la base de la pyramide des besoins humains. C’est un besoin physiologique fondamental de maintien de vie. Mais, « manger » est beaucoup plus que se nourrir. C’est un multiple plaisir de bien-être, de goût, de satiété, de convivialité, de partage, de réconfort, de traditions familiales, culturelles, etc.

Participation à la mise en place  et au suivi du projet personnalisé - DC5
Participation à la mise en place et au suivi du projet personnalisé - DC5

J’effectue mon stage dans un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes qui accueille 72 résidents. Ces derniers sont accueillies en E.H.P.A.D pour différentes raisons : leur vieillissement qui entrainent une incapacité (ou un épuisement des aidants).

Certaines personnes présentent un handicap lié à l’âge, comme la surdité, des problèmes d’incontinence, l’évolution d’une maladie (Alzheimer, Parkinson), suite à un accident qui a entraîné une perte d’autonomie. Certains sont autonomes et d’autres ont besoin d’un accompagnement pour les actes de la vie quotidienne. L’établissement compte 72 lits.

La mission de l’établissement et d’accompagner les personnes âgées dans les meilleures conditions, le plus longtemps possible. Permettre de préserver les liens familiaux et affectifs des personnes accueillies. Ainsi que maintenir le plus longtemps possible leur autonomie ou les capacités restantes des résidents et de veiller à leur bien-être. Les résidents jouissent d’une liberté totale, de recevoir, d’aller et venir. Respecter les convictions politiques et religieuses de chacun. En respect avec la loi du 2 Janvier 2002.

L’établissement est composé d’une équipe pluri-professionnel, intervenant de jour comme de nuit, 365 jours par an, le personnel relève de la fonction publique hospitalière.

Le projet individualisé en Maison d'Accueil Spécialisé (MAS)
Le projet individualisé en Maison d'Accueil Spécialisé (MAS)

Le projet individualisé est une démarche écrite interne à l'établissement et il a pour objectif de favoriser la qualité de vie des personnes en institution en maintenant le plus longtemps possible leur autonomie. Sa mise en place vise à entendre et prendre en compte la position du résident dans le choix des objectifs le concernant mais aussi dans les moyens de le réaliser.

Avant de commencer un projet individualisé, une période d'évaluation est réalisée afin d'observer les besoins du résident, ses compétences et ses difficultés. A l'issue de cette évaluation, et en équipe pluridisciplinaire, le projet est écrit.

             Le projet individualisé a pour fonctions :

  • de reconnaître la singularité de l'usager, ses besoins, ses aspirations et ses potentialités ;
  • de contribuer à une meilleure façon de mettre l'usager au centre du dispositif ;
  • de traduire les finalités et les objectifs du projet d'établissement ;
  • d'assurer la cohérence et la continuité de l'action, en favorisant le dialogue et les échanges entre les différents intervenants.

Une fois par an, l'évolution du résident est abordée au cours d'une réunion de « synthèse », qui regroupe le référent (AMP/AS), psychologue, infirmière/éducateur...  Dans la mesure où le projet évolue dans un environnement changeant, le référent a vocation à interroger à nouveau l'équipe pluridisciplinaire autour de réajustements si nécessaire.

Projet d'animation : à la rencontre ds autres
Projet d'animation : à la rencontre ds autres

Les jeunes de 15-18 ans ont des besoins et des attentes bien définis et en tant qu’animateur mon rôle est de répondre le plus justement à leurs besoins. Au niveau psychologique ils dissocient bien l’imaginaire du réel. Pourtant, les tentations de l’imaginaire demeurent et peuvent permettre d’échapper à une réalité parfois difficile à supporter. Mais majoritairement, les jeunes de cette tranche d’âge délaissent leurs « rêves » et commencent à s’intéresser à des projets concrets qu’ils réalisent : c’est le temps de la prise de responsabilité.

Connexion

Abonnement

Recherche

AMP / Accompagnant éducatif et social