LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Aide médico-psychologique

L'aide médico-psychologique (AMP) ou accompagnant éducatif et social ( AES) intervient auprès de personnes jeunes ou adultes ayant un handicap physique ou mental important. Il peut s'occuper de personnes âgées dépendantes. Il les accompagne dans tous les actes de la vie quotidienne.

Projet d'animation en CHRS

Projet d'animation en CHRS

Avant mon entrée en formation Aide Médico Psychologique, j’ai effectué des missions d’intérim, en Institut Médico Educatif, Foyer occupationnel, et foyer de vie. J’ai également travaillé pendant deux ans en tant qu’auxiliaire de vie scolaire. Dans le cadre de ma formation AMP, j’ai décidé de découvrir le public accueilli en Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS). En effet, Le CHRS est habilité à accueillir 20 hommes, majeurs isolés sans hébergement et en grande difficulté sociale.

Les principales missions d’un CHRS sont d’accompagner les personnes dans l’insertion sociale et professionnelle, accueillir, orienter, et héberger les personnes les plus exclues afin de lutter contre l’exclusion. La formation AMP demande aux étudiants de réaliser un projet d’animation (DF3) au sein de leur stage. Je vais vous présenter l’élaboration et la mise en œuvre du projet d’animation, puis l’évaluation de celui-ci. Constat et observation Les personnes accueillies au CHRS sont en situation de précarité et renferment des souffrances psychosociales dues à leur vulnérabilité, et pour certaines d’entre elles, à l’addiction à l’alcool, au cannabis, et autres addictions.

Au sein du CHRS les résidents vivent en collectivité, j’ai donc constaté et observé que le groupe était peu solidaire, qu’il y avait un manque de convivialité. Selon moi, cela pourrait se traduire par un manque de communication, de compréhension, par le manque de confiance en soi, mais également par l’individualisme des résidents. Ils ont donc besoin de se divertir, de s’investir dans des projets, et de se sentir utiles et valorisés. Des activités ont été mises en place au CHRS, telles que l’atelier pâtisserie, loisirs (pétanque, ping-pong…), ainsi que l’atelier jardin.

A mon arrivée, le jardin n’était plus entretenu. Les beaux jours arrivants, certains résidents ont fait le souhait de reprendre cette activité, j’ai donc évalué les besoins, les désirs et les capacités des résidents, et proposé à l’équipe de mettre en place l’atelier jardin. Celui-ci étant validé, et ayant peu de budget, j’ai recherché sur internet les associations et pépiniéristes de la région susceptibles de faire des dons de plantes pour mon animation.

Catégorie: Rapport de stage Aide médico-psychologique
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Rapport de stage dans un foyer médicalisé
Rapport de stage dans un foyer médicalisé
Les résidents accueillis au Foyer d’Accueil Médicalisé de Noyal-Chatillon sur seiche présentent une dépendance motrice et intellectuelle, des possibilités de communication très limitées et une vulnérabilité. L’origine de ces atteintes cérébrales est souvent précoce, au premiers mois de la vie. Le public est assez jeune, la moyenne d’âge est d’environ 30 ans. Le plus jeune a 20 ans et le doyen a 55 ans. La répartition hommes/femmes est équilibrée. Il y a 14 femmes et 21 hommes. Tous les domiciles familiaux se trouvent en Ille et Vilaine. Les liens familiaux sont réguliers malgré une diminution des retours depuis l’ouverture. Les résidents relèvent tous d’une mesure de protection de tutelle mise à part un résident qui sous curatelle renforcée. Plusieurs difficultés sont présentes chez les personnes accueillies au sein du foyer. - Des troubles de la déglutition et des troubles digestifs exigent un accompagnement spécifique pendant l’alimentation et l’hydratation. - Des troubles épileptiques - Une attention à l’habillage due aux déformations et rétractation orthopédiques, aux gestes incontrôlés. - L’élimination peut demander du temps et parfois des soins adaptés. - Beaucoup de personnes n’ont pas accès au langage, seule quelques unes ont un début de langage ou quelques mots compréhensibles. - Pour les déplacements en intérieur, 1/3 n’ont pas de mobilité indépendante. Les autres peuvent marcher seuls ou accompagnés, certains se déplacent en fauteuil roulant électrique ou en fauteuil roulant manuel.

- Pour ce qui est des déplacements en extérieur, ils nécessitent un accompagnement « 1 pour 1 ». Le temps est le besoin le plus important de ces personnes atteintes de polyhandicap. 4. Les grands axes du projet d’établissement - La dignité Reconnaître une personne en tant qu’être humain, adulte, sexué, d’une génération, d’un milieu social. - L’éducation Proposer des apprentissages cognitifs, sociaux. - Prendre soin : « care » et « cure » Ce sont autant les actes quotidiens pour prendre soin, soulager (care en anglais) que de dispenser des soins (cure en anglais). - L’insertion, l’inclusion Intégrer le nouveau résident et sa famille, avoir des échanges satisfaisants avec l’environnement social. - La place des familles Respecter la place unique qu’a la famille dans la connaissance du résident, dans ses relations affectives, prendre en compte le plus possible ses attentes. - La personnalisation Prendre en compte la personnalité, l’histoire, les goûts du résident. - La liberté d’aller et venir et la sécurité Les quelques résidents en mesure de se déplacer de façon indépendante peuvent généralement circuler librement. Cette liberté de circulation a, de fait, une limite très stricte. Aucun résident actuellement présent ne peut sortir du foyer sans accompagnement, en raison du risque de mise en danger estimé. Très régulièrement des paradoxes se posent du fait de l’extrême dépendance et des difficultés de communication des adultes accueillis pour prendre en compte leur statut, leurs droits, leur sécurité, leur liberté.
DF 3 : La charte des droits et des libertés
DF 3 : La charte des droits et des libertés

L’activité proposée est la création d’un affichage autour de « la charte des droits et des libertés » suite à un débat sur ce document.

Cette charte est un document que chaque résident doit avoir lors de son entrée dans un établissement médico-social suite à la loi du 2 janvier 2002. L’affichage dans l’établissement est aussi obligatoire.

Nous avons décidé avec l’équipe d’informer les résidents sur cette charte et de les faire participer à cet affichage, puisque la charte les concerne.

Rapport de stage dans un foyer de vie
Rapport de stage dans un foyer de vie

Je vais vous parler de Gilbert* qui a intégré le foyer, il y a un an, ce qui me permettra de parler de la façon dont nous l’avons accueilli, de la mise en place de son projet personnalisé alors qu’à son arrivée, il ne devait rester que quelques mois en attendant l’ouverture d’un centre près de sa famille, nous verrons pourquoi Gilbert a préféré rester à Saint Hélion. Mon travail au foyer est d’être roulante, je remplace les personnes absentes, il se trouve que je travaille plus sur le groupe 1 sur lequel est Gilbert ce qui me permet de suivre son projet personnalisé au mieux.

Gilbert a 59 ans, il est atteint d’une déficience mentale moyenne associé à un trouble de la personnalité de type psychose schizophrénique, dans les troubles associés on trouve également une immaturité affective ainsi qu’un vécu abandonnique.

Rapport de stage dans un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes
Rapport de stage dans un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes

J’effectue mon stage dans un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes qui accueille 72 résidents. Ces derniers sont accueillies en E.H.P.A.D pour différentes raisons : leur vieillissement qui entraînent une incapacité (ou un épuisement des aidants). Certaines personnes présentent un handicap lié à l’âge, comme la surdité, des problèmes d’incontinence, l’évolution d’une maladie (Alzheimer, Parkinson), suite à un accident qui a entraîné une perte d’autonomie. Certains sont autonomes et d’autres ont besoin d’un accompagnement pour les actes de la vie quotidienne. L’établissement compte 72 lits.

2 - Les grandes lignes du projet institutionnel : La mission de l’établissement et d’accompagner les personnes âgées dans les meilleures conditions, le plus longtemps possible. Permettre de préserver les liens familiaux et affectifs des personnes accueillies. Ainsi que maintenir le plus longtemps possible leur autonomie ou les capacités restantes des résidents et de veiller à leur bien-être. Les résidents jouissent d’une liberté totale, de recevoir, d’aller et venir. Respecter les convictions politiques et religieuses de chacun. En respect avec la loi du 2 Janvier 2002. 

Connexion

Abonnement

Recherche

AMP / Accompagnant éducatif et social



Derniers Docs AMP

Les plus vus - AMP

Les plus téléchargés - AMP