LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Aide médico-psychologique

L'aide médico-psychologique (AMP) ou accompagnant éducatif et social ( AES) intervient auprès de personnes jeunes ou adultes ayant un handicap physique ou mental important. Il peut s'occuper de personnes âgées dépendantes. Il les accompagne dans tous les actes de la vie quotidienne.

Etude de cas clinique

Etude de cas clinique Au sein de ce service, il y a 14 éducateurs (3 éducateurs à la cellule PPCAFa (Premier Placement Cellule d’Accueil Familial) et 10 éducateurs au placement familial), 2 psychologues, 16 administratives en charge du suivi administratif des dossiers, une chef de service et son adjointe et la directrice de la DPDS. Le service de l’Aide Sociale à l’Enfance prend en charge environ 500 enfants. Ceux-ci peuvent être accueillis en familles d’accueil ou bien en établissements spécialisés. Les éducateurs les suivent donc sur leur lieu de résidence le temps du placement.

Je pense qu’il faut continuer de travailler avec M avant toute résolution de problèmes personnels, la valorisation de sa personne. Il est en effet, en perpétuelle recherche de reconnaissance de l’adulte mais ne sait pas comment attirer l’attention d’où je pense son comportement au collège. Afin de permettre à M de se responsabiliser (ce qui lui est déjà demandé dans la gestion de ses devoirs) et de se sentir valorisé, il me semblerait intéressant de lui confier certaines tâches à réaliser quotidiennement (par exemple aller chercher le pain tout seul). Le responsabiliser tout en lui laissant sa place d’enfant. Il est important de ne pas lui faire ressentir la même pression que celle qu’il a pu avoir auparavant au domicile de ses parents : assurer la protection de ses frères et sœurs.
Catégorie: Etude de cas clinique Educateur spécialisé
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 28-06-2019
Historique du document: 0
Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

Étude clinique dans une Maison Pour Tous Centre Social
Étude clinique dans une Maison Pour Tous Centre Social
Durant notre période d'observation de la structure et des projets mis en place, nous avons pu élaborer un certain nombre de constats et nous avons été interpellé par un manque qui nous semblait pertinent. En effet, nous avons observé qu'aucun atelier n'existait pour le public des personnes âgées. Suite à ce constat, nous avons souhaité axer notre projet en leur faveur. Aussi, nous avons décidé de réfléchir à un projet concernant leur prévention santé. Pour cela, nous avons pensé mettre en place des ateliers de prévention santé par des intervenants professionnels sur le centre social afin que les personnes se retrouvent, échangent, et aient des réponses sur des thèmes de la santé, points souvent préoccupants suite aux changements physiques et physiologiques qui se produisent à l’avancée de l’âge.
JEC dans un Groupe d’Entraide Mutuelle
JEC dans un Groupe d’Entraide Mutuelle
Tout le monde est d’accord pour mettre en avant la nécessité de travailler en équipe. Parler au nom de, écouter les propositions de, décider avec, construire avec, c’est ce qui définit le travail ensemble. L’équipe est un outil indispensable dans le travail social. Travailler seule n’est pas envisageable car nous avons besoin des avis des autres, de différentes visions pour avoir une image complète de l’accompagnement. L’accompagnement des usagers peut être global ou partiel, selon leur demande et leurs envies. Le rôle de l’équipe est de permettre une complémentarité dans un accompagnement où chacun a des compétences acquises différentes. L’équipe fait tierce dans la relation permettant une prise de distance et une remise en question. Dans cet écrit, j’ai voulu mettre l’accent sur le fonctionnement particulier d’une équipe. En tant qu’éducatrice spécialisée, il n’y a pas de mode de communication bien défini qui fait que le travail effectué ne peut être mis à mal. Ce qui fait un bon travail d’équipe, selon moi, c’est comment nous travaillons avec ce qui n’a pas fonctionné, nos erreurs. Nous restreindre à notre seule pensée et jugement ne peut faire avancer un accompagnement, c’est pour cela que la présence d’une tierce personne est essentielle.

J’ai dû m’adapter à un fonctionnement atypique, et cela a été compliqué pour moi lorsqu’il a fallu que j’aille chercher les informations et particulièrement lorsque j’ai été mis à distance. En tant qu’éducatrice spécialisée, j’ai pris conscience tout au long de mes stages que la communication et le regard des autres professionnels étaient importants dans un bon accompagnement. J’ai tenté d’intégrer les différentes équipes que j’ai côtoyées, avec ses échecs et ses réussites, j’ai su et compris l’importance de communiquer, de transmettre, de gérer et d’élaborer les informations.  
Analyse de situation, la notion de pulsion
Analyse de situation, la notion de pulsion
Ainsi ce que je tends à souligner ne peut-il pas s’entendre sur un champ psychanalytique et notamment le reflex pulsionnel ; la notion de pulsion ? De fait, la question des pulsions et plus précisément le fait de devoir admettre et maitriser ses pulsions, les refoulés ou les concrétiser s’impose à moi et va s’inscrire au travers de mon travail éducatif par une gêne éprouver par le corps, la psyché et une distance que je me sens obligé de mettre en place. En cela, il me parait essentiel de prendre appui sur la psychanalyse et ainsi définir la notion de pulsion afin de comprendre comment intervient la notion de plaisir et le principe de réalité. Après avoir présenté brièvement l’institution dans laquelle je travaille, je décrierais la situation pour enfin terminer sur une analyse de la dite situation tout en les mettant en lien avec une approche psychanalytique autour de la théorie des pulsions.
L'auto-destruction à l'adolescence
L'auto-destruction à l'adolescence
Cette situation est extraite de mon 2ème stage effectué dans un foyer d’accueil d’urgence pour adolescents (14-18 ans) . Elle concerne un jeune, âgé de 16 ans au moment des faits, que nous appèlerons L. L vit son premier placement en foyer par décision du juge (O.P.P.). Ses parents sont divorcés depuis qu’il a 7 ans et leur relation a jusqu’à aujourd’hui gardé un caractère conflictuel. Sa mère a la garde de L et ce dernier passe un week-end sur deux avec son père. Ses deux parents ont aujourd’hui un nouveau concubin et sa mère a eu deux enfants. L ainsi que sa mère m’ont dit qu’il avait de très mauvais rapports avec son beau-père. La maman de L est atteinte d’un double cancer déclaré depuis plus de trois ans qu'elle essaie de soigner par cures de chimiothérapies.

Connexion

Abonnement

Recherche

AMP / Accompagnant éducatif et social



Derniers Docs AMP

Les plus vus - AMP

Les plus téléchargés - AMP