LeSocial Emploi Prepa Doc Formateque

Aide médico-psychologique

L'aide médico-psychologique (AMP) ou accompagnant éducatif et social ( AES) intervient auprès de personnes jeunes ou adultes ayant un handicap physique ou mental important. Il peut s'occuper de personnes âgées dépendantes. Il les accompagne dans tous les actes de la vie quotidienne.

Observation clinique sur le lieu de stage

Observation clinique sur le lieu de stage

Monsieur H, âgé de 68 ans, est né en Charente le 27/10/1935, marié et père de deux enfants, il était adjudant chef dans l’armée. Suite à cette carrière, il fut marque par la guerre d’Algérie où il passa de longs mois dans le désert. Souffrant de la maladie d’Alzheimer, Monsieur H a besoin de stimulation et d’accompagnement qui lui est proposés dans le service de jour de l’établissement, de plus de cet accueil permet de soulager son épouse.

C’est alors que la psychologue du service, m’expliquait : - qu’il était normal qu’il s’intéresse à la brochure après la promenade, que c’était sa manière de dire « merci pour cette promenade, j’en profite maintenant ». - Que son état anxieux ne lui permettais pas d’apprécier au bon moment ce qui pourrait lui être offert mais que rien n’est perdu, car « il le vivait plus tard » « en retardement ». Je fus ravi d’apprendre que l’intérêt qu’il porta à la brochure faisait de cette promenade une réussite et non un échec comme j’aurais pu le croire.

Catégorie: Autre Aide médico-psychologique
Type de fichier: application/pdf
Date de création: 18-01-2023
Historique du document:

0

Licence

Chacun des éléments constituant le site SocioDoc.fr sont protégés par le droit d'auteur. Il est donc strictement interdit d'utiliser, reproduire ou représenter même partiellement, modifier, adapter, traduire, ou distribuer l'un quelconque des éléments.

En cochant la case ci-dessous, j'accepte les conditions générales d'utilisation de SocioDoc.fr.

Accepter le terme et la condition

Documents associés

AMP en milieu carcéral
AMP en milieu carcéral

C'est en qualité d'Aide Médico-Psychologique que j'interviens au centre de détention de C. Après avoir passé plus de 17 ans à l'Association Des Paralysés de France,je décide en ce mois de mai 2001,d'évoluer vers une autre population de personnes Handicapées Physiques.

En application de la loi du 8 janvier 1994,l'organisation des soins en milieu pénitentiaire est confiée aux hôpitaux,dans le cadre de protocoles d'accord signés entre établissement pénitentiaire et établissement hospitalier. Pour le centre de détention de C,c'est une unité de consultations et de soins ambulatoires(UCSA) qui dépend du CHU de C.

Projet personnalisé DC5
Projet personnalisé DC5

Mon étude de cas va porter sur Cédric*. J’ai choisi ce résident, car je l’avoue, il m’arrive quelquefois d’avoir moins de patiente avec lui. Peut-être du au fait qu’il soit très lent. Cédric est un jeune homme de 23 ans. Il vit à l’institution depuis novembre 2004. Il était auparavant accueilli en I.M.E. Il rentre chez ses parents un week-end sur deux. Ceux-ci sont très impliqués et présents dans la vie de leur fils.

Cédric est de stature et de carrure imposante. Il est en situation de handicap mental, à une difficulté à la marche due à une malformation d’un pied (pied équin). Le projet de Cédric doit être composé des différents modes de prise en charge. Nous devons l’élaborer avec la collaboration de sa famille et l’équipe pluridisciplinaire pour ainsi faire le lien avec la loi 2002.2.

Note de réflexion sur la pratique professionnelle
Note de réflexion sur la pratique professionnelle

La toilette est le soin d’hygiène et de confort, elle permet de maintenir la propreté de la peau et de prévenir l’ altération telle que les irritations, les rougeurs, les escarres… tout lien avec l’ état cutané.

Fiches sur les principaux sujets sanitaires et sociaux
Fiches sur les principaux sujets sanitaires et sociaux

De nos jours, le don d'organes est très important mais malheureusement trop de gens meurent encore dans l'attente d'un organe c'est un acte de solidarité mais aussi anonyme er gratuit, on peut donner de son vivant ou après sa mort.

PROBLEME : Parler du don d'organes aux proches n'est pas toujours facile mais c'est important de dire son avis car si on n'en parle pas et que l'on décède, la famille peut mal le vivre car elle n'a pas été psychologiquement préparée à comprendre et à accepter le don. Pour aider à la décision pour la famille il existe la carte de donneur même si ce n'est qu'a titre indicatif !!

Connexion

Abonnement

Recherche

AMP / Accompagnant éducatif et social



Derniers Docs AMP

Les plus vus - AMP

Les plus téléchargés - AMP